Article paru dans Lolita n° 1.


Marcel Vincent les a vu. Pour lui, tout a commencé alors qu’il quittait le site Internet de l’UMP. Tandis qu’il cherchait un raccourci vers eglise.catholique.fr, que jamais il ne trouva.

Cela a commencé par les recherches internet d’un homme que le manque de sexe avait rendu trop frustré. Cela a commencé par la décision de sa fille aînée de porter l’uniforme affriolant des louvettes.

Maintenant Marcel Vincent sait que les pédophiles sont là !

Mais heureusement qu’ils sont là mon bon Marcel. Nous n’avons plus de négresses à baiser. Plus de bougnoules pour balayer nos rues. Les youpins peuvent nous voler en toute impunité et on ne peut plus casser du pédé sans risquer un rappel à la loi. Que ferions ­nous sans les pédophiles ? Comment défouler la vindicte populaire, ou attiser la haine d’un peuple opprimé autrement qu’à l’encontre du gouvernement sans leur aide inestimable, bien qu’involontaire et contrainte ? Ils sont indispensables à notre société.

Un curé qui prône l’amour de son prochain ? Pédophile ! Un enseignant au programme scolaire marginal ? Pédophile ! Un père qui a obtenu la garde de ses enfants parce qu’il ne passe pas ses soirées à se saouler devant Dilemme ? Pédophile ! Un anarchiste qui défend le libre partage de la culture et du savoir ? Pédophile ! Un grand­-père trop radin sur l’héritage et trop câlin avec ses petits­-enfants qu’il ne voit qu’une fois par an ? Pédophile ! Un pédophile ? Néo­nazi ! Un politicien qui se soucie du bien ­être des Français ? Pédophile bien sûr !

Simple, rapide et efficace. Briser des vies, briser des vies… Comme vous y allez. Ils sont forcément coupables de quelque chose. Heureusement que l’on a pu niquer Daniel Cohn-­Bendit avec ça. Il prenait trop d’importance le con. Écolo oui, mais juste pour la forme. Et uniquement si ça rapporte du fric. Et le filtrage du Net ? Comment qu’on ferait sinon ? On va pouvoir contrôler et espionner les internautes dans un espace jusqu’alors neutre, et rétablir la censure. Nan mais c’est qu’à force de véhiculer des idées intéressantes ils finiraient par les mettre en pratique ces abrutis, et je n’ai pas fini de payer les traites de ma villa du Cap­-Aryen moi. C’est pour la bonne cause, c’est contre les méchants pédophiles violeurs et tueurs d’enfants. De toute façon les vrais distributeurs de pornographie enfantine sont technologiquement beaucoup plus forts que nous et on ne peut rien faire contre eux. Alors…

Pardon ? La pédophilie ne définit que l’attirance sexuelle pour des enfants et n’implique aucun passage à l’acte ? Mon Dieu ! Encore un pédophile Lapidez-­le ! Ah non, c’est une pratique de barbu basané polygame ça. Décapitez-­le !

Bah, pour pallier à tous ces tarés qui se la mettent derrière l’oreille, on libère les vrais délinquants sexuels tous les 10 ans, 5 si bonne conduite il y a, histoire qu’ils détruisent la vie d’un petit garçon ou d’une petite fille, et entretiennent le statut de bouc ­émissaire des pédophiles, avant de retourner derrière les barreaux.

De toute façon, même s’ils sont abstinents, c’est un risque pour nos chères têtes blondes. On devrait tous leur couper les couilles à ces monstres aux pulsions contre ­nature. Par simple prévention. Tiens, tant qu’on y est, on pourrait virer tous les romanos pour éviter les vols. Déjà fait ? Ok.

Comment ça il y a des enfants qui aiment ça ? C’est parce que tu lui a corrompu l’esprit avec des versets sataniques sale vilain pédo !

Bon, Stallman nous fait chier avec ses logiciels libres. Pédophile. Le Dalaï Lama est trop gentil. Pédophile. Bayrou lui tout le monde l’a oublié, pas la peine. Berlusconi veut pas signer pour les Airbus. Pédophile. Ah non on peut pas. Lui c’est vrai.

Aller, c’est pas tout mais il y a une petite pute aux seins plats et en tenue d’écolière qui m’attend sur le pont de mon yatch. Quoi pédophile ? Ça compte pas, elle a 18 ans.

En plus Marcel, je vais te confier un petit secret. Plus ta diatribe envers la gente pédophile sera haineuse et violente, moins tu courras le risque que l’on sache que tu en es un.

Publicités